Atelier N.O.R.A.

Ateliers soft corps

Chemin

La saison 2017-2018 est maintenant terminée. Je remercie vivement les participantes - cette année, que des femmes - pour leur présence active au sein de mon petit laboratoire de Méditation et/en Mouvement.

La saison prochaine s'annonce plutôt bien, même si à ce jour aucune date n'est encore validée. En tout cas, concentration sur Floirac ! Ma ville d'adoption, depuis plus de 10 ans, est tellement en mouvement qu'elle mérite que j'y consacre toute mon attention ! 

14 avril 2018

Les ateliers mensuels de présence active devraient se poursuivre au studio Jean Jaurès, rue de la Paix, le samedi de 10h à 12h.

L'instant danse, atelier hebdomadaire ouvert à tous les acteurs adultes de l'école - et en particulier aux enseignants du premier degré - va, j'espère fortement, voir le jour.

Un projet commun avec l'association bordelaise AMI est en train de naître.

23 juin 2018

Le projet participatif de création d'un espace dédié aux pratiques psychocorporelles (danse, méditation, qi gong, taï chi, yoga, ...) commun à plusieurs associations floiracaises est toujours d'actualité.

Et j'ai bien entendu toujours en tête une idée de projet intergénérationnel que je développerai plus tard - mais qui apparaît dans les statuts de l'association créée en septembre 2013.

La co-animation d'un atelier enfant de danse-thérapie dans le cadre du Programme de Réussite Educative va peut-être se poursuivre, à Lormont et/ou à Floirac.

empathie sympathie compassion

Pour le moment, prenez soin de vous, profitez du soleil et autorisez-vous à avancer, même et surtout lentement !

Artistiquement vôtre,

IMG_1036

 

 

 

 

 


21 mai 2018

Guérir par l'art et le mouvement

Dans le dernier billet, intitulé "Résilience en danse", je citais l'ouvrage de Daria Halprin La force expressive du corps. J'ai choisi de reproduire ici un extrait (pages 247 à 249) : il s'agit d'un texte écrit en 2001 par une étudiante au Tamalpa Institute - l'école de Danse Mouvement Thérapie de la fille d'Anna Halprin :

Ma colonne

C'est toi que je préfère et que je crains le plus.

Tu n'oublies pas, n'est-ce pas ?

Tu n'oublies ni les coups, ni la douleur, ni l'extase, le côté excitant de tout cela

Tu as tant supporté,

comment ai-je oublié ?

Tu es l'une de mes meilleures cachettes, tant de coins et recoins

pour y mettre un trésor et l'y laisser en lieu sûr, ou l'y cacher

Maintenant c'est la même chose semble-t-il,

Michael y est bloqué, un éclair

tant de peine, de colère, dans le souvenir de toi

quelque part je crains

si je laisse s'en aller cette peine, je te laisse partir...

le souvenir de mon meilleur ami tant de choses étaient inachevées avec cela j'aspire

à être présent, là

et me voici

dans ce même espace cervical effrayant, d'autres peurs m'habitent

les voiles suspendus là-bas cachent qui je suis,

dérobant à ma vue et au monde

tous ces putains de voiles que je ne me souviens pas d'avoir placés là.

Ce voile vaporeux et en quelque sorte accessoirisant la perte de ma voix la peur de dire la vérité, de savoir ce que je veux dire,

de le formuler et de le faire entendre

JE HURLE MA BRILLANTE INTELLIGENCE,

Oui, ce que j'ai à dire est brillant

même lorsque ça ne sort pas bien

C'est ce blocage du flux de paroles qui fait mal,

qui m'empêche de réfléchir avec curiosité,

qui s'incline devant l'attente

ce qui est autorisé doit être vu et non entendu

Le Ciel interdit que je porte la discorde

et donc, que je déçoive le père, la mère

dont je veux tant de respect

- non pas sans condition

mais de ce qu'ils ont entendu dire et écouté

venant de moi.

Je déchire les voiles, j'essaie de m'en séparer

comme des peaux de serpent, peau après peau

j'émerge, je me déploie, je m'étire jusqu'à ce que je suis

QUI SUIS-JE ?

J'entre, j'entre dans les fractales

juste pour les sentir toutes ouvertes

ensemble et séparées immédiatement et à des millions de moments différents

avec tant de lumière et de joie que je ne peux commencer à le dire.

Et cette joie flotte, légère, apaisant les couleurs dans leur berceau

les adoucissant et les réunissant dans de profondes étendues d'eau

contenues dans un creux de la création

à l'intérieur d'un creux de moi-même,

une offrande à moi-même.

BORDEAUX FEV 2018-142

BORDEAUX FEV 2018-150

BORDEAUX FEV 2018-284

BORDEAUX FEV 2018-318

 Photos réalisées par Valérie Galeno-Delogu, EMVC, en février 2018 à La Brède

 

Je ne peux pas vous laisser sans rappeler ici et maintenant la phrase de Jean-Pierre Klein : "Si l'expression soulage temporairement, seule la création transforme durablement."

Cet été je refais le stage de danse-thérapie à Etoile sur Rhône, animé par Valérie, pour exprimer mes maux et poursuivre la transformation engagée il y a quelques années. Un prochain billet sera d'ailleurs consacré à mon parcours professionnel.

Artistiquement vôtre,

IMG_4726 - Copie

Posté par norarth à 19:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 mai 2018

Résilience en danse

IMG_2561

 Vers le miroir d'eau - Danse improvisée avec La Renverse, mars 2008

 

Le mois de mai est toujours plein d'émotions pour moi : l'anniversaire de mon fils - 19 ans dans quelques jours, le stage de l'Ascencion à Soulac, et cette année ma fille en voyage scolaire au Portugal, dans le cadre de l'option "Arts du spectacle". Et puis il y a aussi eu ce 13 mai 2008  (ça fait donc 10 ans aujourd'hui) où je me suis retrouvée aux urgences plusieurs heures, après avoir fait une attaque de panique violente en classe... S'en est suivi un épisode dépressif majeur, pas encore qualifié à l'époque de burn-out. Pourtant je brûlais réellement de l'intérieur. Bref. "Hier est histoire, demain est mystère et aujourd'hui est un cadeau." Eleanor (cf. Nora) Roosevelt

Résilience

Le dernier numéro de Psychologies magazine (mai 2018) consacre un dossier passionnant à la résilience, thème cher à mon coeur, à mon corps et à mon âme/esprit/mental : N.O.R.A. = Nouvel Outil de Résilience par l'Art.

Je ne peux/veux pas vous délivrer tous les trésors de ce dossier, alors j'ai choisi quelques mots/phrases-clés, et vous encourage à vous procurer ce numéro - certains me reprochent de faire de la publicité gratuitement, mais les mêmes envoient leurs messages de leur smartphone bien identifié, alors shazam :

Trouver la force en soi

Refaire surface

Être apte à se reconstruire après un drame

Être capable de s'adapter aux épreuves de la vie

L'attention d'une personne aimante durant notre enfance nous aide à affronter, adulte, le monde extérieur.

Le blessé de l'âme se remet à vivre, à penser, à aimer ; il se libère progressivement.

La résilience relève de paramètres qui nous échappent.

Rebondir

Pouvoir se relever du pire

Un attachement sécure

Des ressources pour reprendre pied

Mobiliser ses forces

Serrer les dents [Je ne l'aime pas beaucoup celle-ci]

Voir le côté positif

Changer de regard

Se faire confiance

Se réparer

 

Quelques pages sont aussi consacrées à la méthode Ikigai, que j'ai découverte il y a peu : "Pour les Japonais, c'est ce qui vous donne envie de vous lever le matin. L'identifier est essentiel pour mettre plus de sens et de plaisir dans votre vie." Ikigai est en effet la réunion de "iki" (vie ou être en vie) et "gai" (ce qui vaut la peine et a de la valeur). Psychologies nous aide à trouver notre ikigai - qui change au cours de la vie -, pour vivre de ce qui nous passionne. Le magazine propose 3 exercices pour ce faire : Activez votre brillance ; Retrouvez votre rêve d'enfant ; Interrogez votre jalousie. Je vais essayer d'en savoir plus sur cette méthode et ne manquerai pas de vous faire part de mes recherches !

Guérir par l'art et le mouvement

 Début mai j'ai terminé la lecture exhaustive de "La force expressive du corps - Guérir par l'art et le mouvement" de Daria Halprin (fille d'Anna Halprin). C'est un livre à la fois théorique et pratique, dans lequel il est notamment question du "processus d'imagerie psychocinétique : un modèle artistique intermodal". Daria Halprin a résumé ce modèle en une triangulation Mouvement - Dialogues poétiques - Dessins, avec au centre SOI et le GROUPE. Cela m'a donné l'idée de créer mon propre modèle, avec Méditation au lieu de Dessins ; mais c'est encore à l'état d'idée d'idée... 

Pour faire un lien avec la résilience ci-dessus, et la danse ci-dessous, je reprends les mots de Daria Halprin, qui elle-même cite Martha Graham (1951), page 180 :

"Il existe une vitalité, une force de vie, une énergie, une accélération qui est traduite en action à travers vous, et, parce que vous n'existez qu'en un seul exemplaire, l'expression de cette force de vie est unique. Si vous la bloquez, elle n'existera jamais quel que soit le moyen choisi, et elle sera perdue."

thumbnail_IMG_5450

 Plage de l'Amélie Soulac, Médoc (33) - 12 mai 2018

 

Comment résumer mon court séjour avec La Renverse à Soulac ? La danse improvisée proposée depuis plus de 20 ans par Isabelle Lasserre est difficile à définir - nous l'avons encore une fois évoqué : elle se vit ! Mais ses fondements théoriques sont solides : c'est le Feldenkrais qui nous met en mouvement, en toute simplicité...et en liberté !

Voici juste quelques mots que j'ai écrits, après avoir acheté un petit coffret (eau de parfum + crème de soin - made in United Arab Emirates) appelé "Danse douce" :

 

Dans l'impromptu de ta douce danse

Avare de mots tu captes le mouvement

Nullement besoin de savoir danser

Seul le coeur compte consciemment

Enivré.e d'émotions tu danses toujours

 

Dans la douceur du soir de Soulac

Océane tu demeures et tu restes

Une plume d'amour te soulèves

Circonscrite à ta kinésphère bio

Encore et en corps empli.e de soleil intérieur

 

Artistiquement vôtre,

IMG_4726 - Copie

 

 

 

 

 

 

 

 

29 avril 2018

L'instant danse

Ateliers de présence active

Hier matin, à Floirac, un atelier de présence active tout doux, en petit comité bienveillant... Une méditation et/en mouvement respectueuse de soi, de l'autre, de l'espace, des éléments. Un instant danse précieux et essentiel, en pleine conscience du moment.

Relaxation créative

Sur le chemin de la poésie,

Laisser une empreinte de rêve créatif,

Être en harmonie à tendance ludique.

Le chemin d'Elise et Esther 28 avril 2018

Grâce à une relaxation créative  puissante, grâce aux mots de Youngsoon Cho Jaquet (Je suis sur le sol de ma chambre), à une vague des 5 rythmes de Gabrielle Roth, à la voix de Fabrice Midal (Entrer en relation avec soi, ou "Bonjour maintenant") et aux reproductions de photographies Landart de Marc Pouvet, elles ont tracé leur chemin, laissé leur empreinte et déposé quelques valises.

Résilience

Une trace éphémère, ancrée dans l'instant, sur la route de la résilience.

 Artistiquement vôtre,

IMG_1036

25 février 2018

Présence active ou Danse en conscience

Liaison vitale

 Danse en conscience sera peut-être le futur intitulé des ateliers de présence active que je propose. Un mélange, que j'espère savant, de mouvement dansé et de pleine conscience, de méditation et/en mouvement, avec pour lien principal et essentiel la respiration. Inutile de rappeler que c'est le premier mouvement de la vie : "L'immobilité au coeur du mouvement", comme disait Bernard Giraudeau. L'autre fil conducteur, qui m'a paru évident, c'est celui de la présence : présence à soi, à l'instant, au lieu, à l'autre. Pour mémoire, c'est Fabrice Midal qui parle de "présence active" en méditation laïque occidentale. En effet, mindfulness est très souvent traduit par "pleine conscience" - les anglicistes ont le terme de "consciousness" - alors qu'il devrait plutôt être traduit par "pleine présence". Cette terminologie tend à se développer de nos jours. Elle serait plus juste. En somme, "être là", respirer, immobile et/ou en mouvement.

Danser résister être là

Je tenais ici et maintenant à vous rappeler les lieux et horaires des différents ateliers mensuels de présence active proposés - ateliers ouverts à tous :

* à Bordeaux, La Source, 39 rue Pelleport - quartier Saint-Jean / Sacré-Coeur,

le samedi de 15h à 17h 

Vous pouvez arriver tranquillement entre 15h et 15h15 !

118247332

* à Floirac, studio de danse de l'école Jean Jaurès, rue de la Paix,

le samedi de 10h à 12h 

Vous pouvez arriver tranquillement entre 10h et 10h15 !

Persona

Et toujours les ateliers hebdomadaires de danse-thérapie à Lormont, en co-animation avec la psychologue du Programme de Réussite Educative ! Je ne peux pas vous livrer les analyses et bilans de cette prise en soin, secret professionnel oblige, mais ce que je peux vous dire que ces deux petites mains sont le symbole des progrès faramineux de leurs propriétaires !

danse-thérapie Lormont

Artistiquement vôtre,

IMG_1036


20 février 2018

Congruence & coming-out

Papa, maman et moi

Difficile d'être toujours en accord avec soi-même : faites ce que je dis, pas ce que je fais.

 J'ai une fâcheuse tendance à "tendre le bâton pour me faire battre" mais je prône la psychologie positive.

Je suis très encline à développer des outils de mieux-être (pour les autres) mais je suis très exigeante avec moi-même.

IMG_2952

Je prêche pour l'instant présent mais je me laisse souvent envahir par des ruminations.

Je crois en l'ici et maintenant mais je suis une éternelle insatisfaite.

Je cherche la bonne santé mais je fume.

Je veux la perfection mais je ne crois pas en la perfectibilité du monde.

Psychologie positive

Je suis une urbaine mais je vis en périphérie, entourée d'arbres.

Je rêve de vivre tout près de l'océan mais j'ai besoin d'une grande ville.

J'essaie d'être optimiste mais j'idéalise trop les gens.

Je voudrais être art-thérapeute à temps complet mais je ne parviens pas à quitter l'Education Nationale.

Je médite, je danse, je peins, j'écris mais je ne peux pas me passer des médicaments.

bien êtreJe suis une altruiste mais j'aime voyager dedans et être seule.

Je peux être calme et attentive comme une grenouille mais je ne maîtrise pas toujours ma colère et ma tristesse.

J'écoute mon corps mais pas assez encore.

Bref je suis une empathique trop sympathique - étymologiquement : "souffrir avec".

J'avais besoin de me livrer. Veuillez m'en excuser.

Art-thérapeutiquement vôtre,

IMG_1036

 

 

 

 

Posté par norarth à 19:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

écrire...

...pour ne pas mourir (Anne Sylvestre)

 

Que je sois née d'hier ou d'avant le déluge

j'ai souvent l'impression de tout recommencer

que j'aie pris ma revanche ou bien trouvé refuge

dans mes chansons toujours j'ai voulu exister

que vous sachiez de moi ce que j'en veux dire

que vous soyez fidèle ou bien simple passant

et que nous en soyons juste au premier sourire

sachez ce qui pour moi est le plus important

oui le plus important

 

écrire pour ne pas mourir

écrire sagesse ou délire

écrire pour tenter de dire

dire tout ce qui m'a blessée

dire tout ce qui m'a sauvée

écrire et me débarrasser

écrire pour ne pas sombrer

écrire au lieu de tournoyer

écrire et ne jamais pleurer

rien que des larmes de stylo

qui viennent se changer en mots

pour me tenir le coeur au chaud

 

Que je vive cent ans ou bien quelques décades

je ne supporte pas de voir le temps passer

on emprunte sa vie au pas de promenade

et on s'aperçoit qu'il faudra se presser

que vous soyez tranquille ou plein d'inquiétude

ce que je vais vous dire vous le comprendrez

en mettant bout à bout toutes nos solitudes

on pourrait se sentir un peu moins effrayé

un peu moins effrayé

 

écrire pour ne pas mourir

écrire tendresse ou plaisir

écrire pour tenter de dire

dire tout ce que j'ai compris

dire l'amour et le mépris

écrire me sauver de l'oubli

écrire pour tout raconter

écrire au lieu de regretter

écrire et ne rien oublier

et même inventer quelques rêves

de ceux qui empêchent qu'on crève

quand l'écriture un jour s'achève

 

Qu'on m'écoute en passant d'une oreille distraite

ou qu'on ait l'impression de trop me ressembler

je voudrais que ces mots qui me sont une fête

on n'se dépêche pas d'aller les oublier

que vous soyez critique ou plein de bienveillance

je ne recherche pas toujours ce qui vous plaît

quand je soigne mes mots c'est à moi que je pense

je veux me regarder sans honte et sans regrets

sans honte et sans regrets

 

écrire pour ne pas mourir

écrire grimace et sourire

écrire et ne pas me dédire

dire ce que je n'ai su faire

dire pour ne pas me défaire

écrire habiller ma colère

écrire pour être égoïste

écrire ce qui me résiste

écrire et ne pas vivre triste

et me dissoudre dans les mots

qu'ils soient ma joie et mon repos

écrire et pas me foutre à l'eau

et me dissoudre dans les mots

qu'ils soient ma joie et mon repos

écrire et pas me foutre à l'eau

écrire pour ne pas mourir

 

[no comment]

 

19 février 2018

Devoir de déconnexion

Soulac mai 2015

Depuis que j'ai appris que le droit à la déconnexion était entré dans le droit du travail, j'ai pris conscience que j'avais / que nous avions un devoir de déconnexion. Ce devoir est nécessaire à notre bien-être, voire à notre survie ! Certaines personnes l'ont compris depuis longtemps, et elles savent mettre leur smartphone en mode avion, éteindre la tablette, ne pas utiliser l'ordinateur dans la chambre, oublier leur chargeur - c'est mon cas présentement ! 

trésors de l'océan 19 02

En ces jours où j'apprécie le temps qui passe lentement - à contempler l'océan, méditer, colorier, lire - je ne consulte mes mails qu'une fois par jour - si si, j'y arrive - et surtout pas les mails professionnels - nous aussi les profs, on nous balance pas mal de mails le week-end ou pendant les vacances, et j'écris.

1er avril 2016

J'ai écrit mon 3ème abécédaire : le premier, en format minuscule, est un abécédaire de la vie et des émotions, rédigé il y a une dizaine d'années peut-être ; le second, format 20x30, est un abécédaire de la danse, réalisé en plusieurs fois et en quelques mois. Samedi, au CAPC, j'ai trouvé juste avant de quitter la boutique du musée, un abécédaire à illustrer [Superéditions, Paris, 2017]. J'ai donc écrit - en toute logique - l'abécédaire de la vie, des émotions et de la danse !

9 février

Une fois n'est pas coutume, je vous glisse une vidéo où Anne Sylvestre (connue pour ses chansons enfantines) chante "écrire pour ne pas mourir" - texte envoutant que j'ai lu lors de la soutenance de mon mémoire d'art-thérapie en janvier 2014, un texte qui fera à lui seul l'objet du prochain billet. Donc écrire pour ne pas mourir, écrire pour déconnecter, écrire pour se sentir libre, écrire pour se sentir exister !

ANNE SYLVESTRE : Ecrire pour ne pas mourir (Live)

Océanesquement et Artistiquement vôtre,

IMG_1036

18 février 2018

Moi, je et ego

IMG_0624

 Une "amie Facebook", rencontrée pour de vrai à Lyon en 2011 lors de la première partie de ma formation en art-thérapie, m'a envoyée cette photo en guise de cadeau d'anniversaire ! Natarajadore ! Merci à elle ! J'ai rapporté une petite statuette d'Inde il y presque 20 ans, mais celle-ci (Musée Guimet) est bien plus majestueuse.

BORDEAUX FEV 2018-38

 Le 11 février, stage de danse-thérapie à La Brède animée par Valérie Galeno-Delogu, qui devrait revenir fin mai ! Hâte ! Et entre temps il y aura le stage annuel à Soulac animé par Isabelle Lasserre ! Un rendez-vous qui sera un peu gâché cette année par le "non-pont" (dés)accordé par l'Education Nationale. Et oui, je le rappelle pour les personnes qui ne comprennent pas mon indisponibilité, je suis instit à temps complet, et art-thérapeute quelques heures par mois. Le reste du temps, je suis mère de deux ados, femme (dont de ménage) qui va voir des spectacles et des expos, danseuse amateure, pratiquante (pas assez) régulière de la méditation de pleine conscience.

BORDEAUX FEV 2018-62

My favorite

 Un petit tour (de 3 heures quand même !) à La Cité internationale du Vin jeudi dernier : je n'y étais encore jamais allée, et c'est vrai que ça vaut le détour. Mais l'entrée à 20 euros est un peu exagérée : c'est un peu comme le pont de l'île de Ré - quand tu es Rochelais, tu voudrais la gratuité - tu aimerais bien un tarif réduit en tant qu'habitante de Bordeaux métropole ! Et tu tournes tellement en rond tout le temps qu'en sortant tu as le tournis ! Mais c'est très beau ! Et l'expo permanente est vraiment très didactique - trop ?! La salle de lecture est un petit chef d'oeuvre.

IMG_4931

couleurs

Beatriz Gonzalez

 Samedi 17 février, Peter était malade et n'a pas pu assurer son atelier de Danse des 5 rythmes, bouh !!! Alors je suis allée au CAPC, espace-temps que j'affectionne beaucoup : un café en terrasse, les deux ailes d'expos permanentes, le petit carré triangulaire Boltanski et la nef pleine des oeuvres inspirées de Beatriz Gonzalez la Colombienne avant-gardiste ! Et comme je suis en manque de vagues (!), je suis partie quelques jours à Lacanau, rendez-vous devenu incontournable pour me ressourcer.

Lacanau 18 02 18

 Océanesquement et Artistiquement vôtre,

IMG_1036

12 février 2018

L'instant danse

ou méditation et/en mouvement !

Que de richesses en ce mois de mon anniversaire ! Renaissance en danse ! 

FullSizeRender (9)Samedi 3 février, un nouveau bureau a été constitué lors de l'AG : Elise G. (psychologue), secrétaire ; Colette B. (enseignante retraitée), trésorière ; Catherine M. (art-thérapeute), vice-présidente ; Nathalie R. (enseignante et art-thérapeute), présidente. J'aime ! 

FullSizeRender[1] (5)Samedi 10 février, un atelier en solitaire à La Source m'a permis de rassembler ces quelques mots :

 

allumer les étoiles

ralentir          conviction          vie             inspiration              s'émerveiller             s'étonner               

    jouer          résilience              créativité                  confiance                  courage              

        méditation                 écouter              liberté                 danser              inattendu

  audace            regarder            mouvement              espérer                        s'ouvrir                        

spontanéité                             médithédansant             élan                      pouvoir                                                                                 se relaxer                           imaginer

         danse-thérapie                      profiter                           quiétude                                

   évoluer                         croire                           chanter                         toucher                         

maintenant                             sentir         rêver                                 couleur                       

rayonner      (é)motion(s)               voyager                    aimer                             oser                           

être                            ressentir                          sortir de sa zone de confort

IMG_0530Dimanche 11 février, une journée de stage de danse-thérapie à La Brède avec Valérie Galeno-Delogu (formation Ecoute du Mouvement la Voix du Corps), co-organisée par Philippe Delgal (Budo-Thérapie) : "Il y a une vitalité, une force de vie, une énergie, un élan qui s'exprime en actions à travers vous. Et cette expression est unique, parce qu'il n'y aura jamais une personne identique à vous. Et si vous faites obstacle à cette expression, nul autre véhicule ne lui permettra d'exister... Le monde en sera privé. Ce n'est pas à vous de déterminer si elle est satisfaisante, valable ou si elle supporte la comparaison avec ce que d'autres expriment. C'est à vous de conserver à cette expression son authenticité et de maintenir le canal ouvert..." Martha Graham. La danse, ce langage caché de l'âme...

mots-clés : Moi jacasseur ; rentrer à la maison ; témoin ; sortir de sa zone de confort (bis) ; légèreté

Et un petit détour/retour par Les Sources de Caudalie pour finir en beauté avec un second vin Smith Haut-Lafitte ! Savourer le plaisir d'exister !

FullSizeRender[3] (2)Samedi 17 février, deux vagues des 5 rythmes animées par Peter Wilberforce sont prévues au programme des vacances et dimanche 18 février je file à l'océan pour 3 nuits !

Samedi 24 février, un atelier de pleine conscience et mouvement dansé à Floirac, studio Jean Jaurès rue de la Paix ! Prenez un instant danse !

Artistiquement vôtre, 

IMG_1036