Atelier N.O.R.A.

Pleine conscience & Mouvement dansé à La Source

lpLa saison prochaine, l'Atelier N.O.R.A. continuera à vous proposer les ateliers "Pleine conscience & arts multiples" le samedi matin de 10h15 à 11h45 salle Edouard Richard square Monrepos à Floirac ; peut-être un samedi sur deux seulement, c'est à voir ! Premier atelier de la saison 2016-2017 : samedi 17 septembre. L'adhésion obligatoire à l'association est à 10 euros pour l'année et la séance reste à 15 euros.

IMG_0254

Et puis - et c'est la nouveauté - il y aura un atelier mensuel, le samedi après-midi de 15h à 17h à La Source (ex espace Soham, là où il y a écrit YOGA en gros) au 39 rue Pelleport à Bordeaux ! C'est l'objet de ce billet, vous donnez les dates des ateliers "Pleine conscience & mouvement dansé" :

24 septembre 2016

22 octobre 2016

3 décembre 2016

28 janvier 2017

25 février 2017

25 mars 2017

22 avril 2017

20 mai 2017

24 juin 2017

L'adhésion obligatoire à l'association est à 10 euros pour l'année (Si vous adhérez pour le matin, vous adhérez pour l'après-midi, et inversement bien entendu !) et la séance est à 20 euros. Si vous vous engagez sur les 9 samedis, le tarif annuel est de 160 euros (Vous gagnez donc une séance !) payable en plusieurs chèques à l'ordre de "Atelier NORA". J'espère vous voir nombreux dans ce bel espace, avec un beau plancher, et de bonnes ondes ! Nous passerons beaucoup de temps au sol je crois bien ! 

Pia

D'ici là, je vous souhaite un bel été, empli de pleine conscience, de créativité, de créations, d'amitié, de rencontres, de découvertes, de paysages sonores, visuels, gustatifs, olfactifs,... SAVOUREZ LE PLAISIR D'EXISTER ! 

IMG_0250

Artistiquement vôtre,

Nathalie Renault,

présidente et fondatrice de l'Atelier N.O.R.A. Art-thérapie interculturelle & intergénérationnelle

ateliernora.arttherapie@gmail.com 

07 68 58 08 29 (Le téléphone de l'Atelier)

06 85 06 65 45 (Mon tél perso)

IMG_4726

 

 

 

 

 


Contact

IMGP8972

 

L'Atelier N.O.R.A. Art-thérapie interculturelle & intergénérationnelle, association Loi 1901 dont je suis la fondatrice et la présidente, se dote d'un numéro de téléphone : 

07 68 58 08 29

En attendant la rentrée, le numéro des flyers et des cartes de visite reste valable : il s'agit de mon numéro de téléphone personnel. Pour toutes les questions relatives à l'association, aux ateliers, à l'art-thérapie, merci dorénavant de me contacter au nouveau numéro indiqué plus haut. Vous pouvez toujours également me contacter par mail à ateliernora.arttherapie@gmail.com.

Et puis, une chose ne venant jamais seule, j'ai créé un compte Twitter pour l'atelier :

@ateliernora

Artistiquement vôtre, 

Nathalie Renault

(Enseignante et) Art-thérapeute : certificat théorique d'Intervenante Spécialisée en Art-thérapie de l'A.F.R.A.T.A.P.E.M. (2011) & D.U. d'Art-thérapie de la faculté de médecine et de pharmacie de Poitiers (2013)

lp

24 août 2016

Atelier N.O.R.A. : 3ème saison, 2 lieux, des pratiques artistiques multiples

IMGP6804

Beaucoup de choses à dire ou plutôt à rappeler pour ce second billet de rentrée ! Alors du coup, je vais vous fournir un nuage de mots-clés, dans un ordre tout à fait aléatoire :

méditation (laïque) - mindfulness - pleine conscience

art-thérapie humaniste

arts multiples : collage, peinture, dessin, coloriage, écriture,...

poésie

mouvement dansé : danse contemporaine, danse des 5 rythmes, danse-thérapie

cadre contenant

"neutralité bienveillante"

secret professionnel

empathie

Nouvel Outil de Résilience par l'Art

troubles de la communication, de la relation et de l'expression

être ; bien-être ; mieux-être

estime de soi, confiance en soi, image de soi, affirmation de soi

instant présent

art-thérapie interculturelle & intergénérationnelle

saveur existentielle

IMGP6913

Ci-dessous quelques oeuvres réalisées par les personnes qui ont régulièrement pratiqué la saison précédente (salle Monrepos à Floirac) - et ci-dessus ma production perso préférée [Kaléidosphère, décembre 2012, gouache et acrylique sur toile 20x30cm] :

IMG_4010

IMG_3975

IMG_0246

IMG_4410

IMG_4725

 Au plaisir de vous retrouver dans un des deux lieux de pratique (ou dans les deux !),

Artistiquement vôtre,

IMG_4726

Pour plus d'infos, voici les flyers (Je ne suis pas pro dans ce domaine, vous l'aurez compris et ne m'en tiendrez pas rigueur...) téléchargeables au format pdf : flyer1617SalleMonrepos2 + flyer1617LaSource2

 

 

09 août 2016

A la rentrée...

IMG_0755

A la rentrée, outre les ateliers mensuels à La Source, 39 rue Pelleport à Bordeaux, le samedi de 15h à 17h - cf. un billet précédent ; pour mémoire les ateliers "Pleine conscience & Mouvement dansé" auront lieu le 24 septembre, le 22 octobre, le 3 décembre, le 28janvier 2017, le 25 février, le 25 mars, le 22 avril, le 20 mai et le 24 juin -, je continuerai d'animer des ateliers salle Edouard Richard square Monrepos à Floirac

IMG_0754

Ces ateliers "Pleine conscience & arts multiples auront lieu deux fois par mois, le samedi de 10h15 à 11h45 - sachant qu'on finit rarement avant midi et que de 10h15 à 10h30 il s'agit d'un temps d'accueil pour discuter, boire un thé... Le premier atelier de la saison aura lieu le samedi 17 septembre puis le 1er octobre, le 15 octobre, le 29 octobre, le 5 novembre, le 19 novembre, le 10 décembre, le 7 janvier,le 21 janvier, le 4 février, le 18 février, le 4 mars, le 18 mars, le 1er avril, le 15 avril, le 29 avril, le 13 mai, le 3 juin, le 17 juin et le 1er juillet. Les 17 décembre et 8 juillet seront en fonction de la demande.

IMG_0753

Une autre nouveauté : l'Atelier N.O.R.A. art-thérapie interculturelle (atelier ouvert à toutes les langues et cultures) & intergénérationnelle (atelier ouvert à toutes les générations, du bébé à la personne âgée en passant par les ados) ouvrira ses portes le mardi de 10h à 12h salle Edouard Richard à Floirac. C'est Karen Boetschi, art-thérapeute diplômée de la faculté de médecine et de pharmacie de Poitiers en 2015, qui animera ces ateliers d'art-thérapie par les arts plastiques.

IMG_0751

Il se pourrait aussi qu'il y ait une autre intervenante le samedi matin, en alternance avec moi donc, les samedis où je suis à La Source... Mais chut ! Rien n'est fait ! Juste pour vous allécher, il s'agirait d'ateliers autour de la danse et de la sculpture... Miam !

IMG_0746

Enfin, il se pourrait que mon amie MJ, elle aussi diplômée de Poitiers, intervienne à son tour dans le cadre d'ateliers mensuels...

IMG_0742

Bref, des idées, des projets !

IMG_0749

Au cas où vous seriez disponibles samedi 10 septembre - perso je suis prise, ma cousine se marie à La Rochelle - il y aura le deuxième forum des associations à Floirac ainsi que portes ouvertes à La Source ! Et puis tant que j'y suis, l'association Arteli (ateliers d'arts plastiques) de Mélanie Ribaillier et le sculpteur Jean-François André nous invitent à l'inauguration de leurs nouveaux locaux aux Bains douches (près de la M270) à Floirac le vendredi 16 septembre à partir de 16h ! Enfin, j'allais oublier, l'association Loi 1901 Atelier N.O.R.A. Nouvel Outil de Résilience par l'Art aura 3 ans (déjà !) le 20 septembre ! Et ma nièce S. aura 2 ans ce jour-là... Que de synchronicités !!!

IMG_0752

Avant de vous laisser, je vous informe que les photos ci-dessus ont été prises à Espace d'étoiles/La vie en soi à Etoile sur Rhône, durant mon stage de danse-thérapie avec Valérie Galeno-Delogu (Ecoute du Mouvement la Voix du Corps) du 1er au 5 août 2016. Ce fut une belle expérience, un gros travail sur moi, des temps dansés intenses, des rires, des rencontres (dont une jeune femme rayonnante et lumineuse prénommée Nora !), des partages... Le féminin de l'être... 

IMG_0759

Artistiquement vôtre,

Nathalie Renault

art-thérapeute certifiée par l'AFRATAPEM en 2011 (ISA Lyon)

diplômée de la faculté de médecine et de pharmacie de Poitiers en 2013

IMG_4726

25 juillet 2016

Le féminin de l'être

Du 1er au 5 août 2016, je vais participer au stage "Le féminin de l'être" organisé et animé par Valérie Galeno-Delogu*, fondatrice de EMVC (Ecoute du Mouvement, la Voix du Corps) qui aura lieu à Etoile sur Rhône près de Valence. Ce stage en résidentiel a lieu dans un centre baptisé "Espace d'étoiles" ou encore "La vie en soi", au milieu des champs, entre Vercors et Ardèche.

IMG_0475

Ecoute du Mouvement, la Voix du Corps est une méthode où la danse pose son caractère symptomatologique, thérapeutique et extatique. Indiquée en groupe, la dimension psycho-sociale de la danse pose les modes relationnels que nous maintenons avec nous-mêmes, l'autre, les autres...

IMG_0498

Selon Valérie Galeno-Delogu - que j'ai virtuellement rencontrée sur Facebook il y a quelques années - "l'heure est venue d'explorer le sens du Féminin. Lors de ces 5 jours, nous visiterons la nature profonde du féminin en nous afin de nous reconnecter à nos potentialités innées. C'est par le féminin que s'ouvre le chemin vers soi, notre Je le plus authentique. [...] Grâce à des techniques d'introspection et de mise en lumière, issues de la psychologie jungienne et de la danse-thérapie EMVC [Danse Art Thérapie, Musicothérapie, Méditation de pleine conscience], nous accéderons, étape par étape, à notre potentiel intuitif et à notre puissance de vie."

IMG_0490

Ce stage tiendra lieu pour moi, non seulement de formation continue à la danse-thérapie dans le cadre de l'Atelier N.O.R.A., mais aussi de thérapie par le mouvement dansé pour la patiente-stagiaire Nathalie Renault née Fabien ! J'ai hâte (et un peu peur aussi !!!).

Artistiquement vôtre,

IMG_0499

* Valérie Galeno-Delogu est danse-thérapeute, membre actif accrédité par la Fédération Française des Art-Thérapeutes, thérapeute humaniste jungienne, professeure de danse diplômée d'état et chorégraphe. EMVC Cabrières d'Avignon ;  info@danse-therapie.com ; www.danse-therapie.com

IMG_0489


17 juillet 2016

Petit vade-mecum de routinologie ou devoirs de vacances

IMG_0424

"Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une". Tel est le titre du roman de Raphaëlle Giordano, coach en créativité et développement personnel, artiste peintre et auteure, que j'ai lu avec avidité voire appétit. Eh oui, on n'a qu'une vie... On n'en est pas certain, jusqu'au jour où l'on perd un proche ou bien jusqu'au jour où la France subit un attentat de plein fouet : ça devient presque chose commune, il faut "l'accepter" et "accepter sa peur"... Facile à dire, à faire, moins. En ces temps plus que durs, voici quelques secrets issus de cet ouvrage publié chez Eyrolles en 2015 [Mais vous avez le droit de le lire en entier voire de l'acheter !] pages 209 à 217 :

IMG_0425

Ancrage positif :

C'est une technique qui vous permettra de vous mettre dans un bon "état ressource", c'est-à-dire dans des conditions physiques et émotionnelles favorables. Comment ? En réactivant ces mêmes sensations, ressenties lors d'un moment heureux.

Pour cela, créez-vous votre ancre : dans un endroit calme, visualisez bien le moment heureux dont vous voulez vous souvenir, ressentez intensément l'état émotionnel que vous voulez pouvoir retrouver, et associez-lui un stimulus : mot, image, geste. Avec de l'entraînement, vous réactiverez l'ancre en reproduisant le geste, le mot, ou en évoquant l'image associée, afin de retrouver l'état émotionnel souhaité.

Appareil photo imaginaire :

Pour actionner votre "appareil photo imaginaire" et modifier le filtre de perception de votre réalité, il vous faut être à l'affût du Beau, focaliser votre attention sur des choses jolies, agréables, réjouissantes, dans la rue, dans les transports, partout où vous allez. Vous constituerez ainsi un catalogue d'images intérieures positives : extrêmement bénéfique pour reprogrammer votre cerveau en positif !

Art de la modélisation

Il s'agit de vous trouver des modèles parmi les personnalités ou les personnages de fiction dont vous admirez une qualité, un aspect de leur vie. [...] Vous pouvez dresser leur portrait chinois [...], faire un patchwork de leurs photos et l'afficher à un endroit où vous pourrez le voir souvent, ou encore imaginer que vous êtes telle ou telle personne, et agir en conséquence pour gagner en confiance en vous. Prenez le meilleur de vos mentors - attitudes, bonnes pratiques, philosophie -, et construisez ainsi votre propre modèle de réussite !

Cahier des engagements :

Ce cahier vous servira à noter les objectifs que vous vous êtes fixés, les engagements pris vis-à-vis de vous-même, afin de vous impliquer complètement dans vos résolutions. Et pour chacun d'eux, indiquez ensuite s'il est atteint ou pas. Rappelez-vous que le plus important n'est pas de "savoir ce qu'il faudrait faire" [Par exemple, méditer tous les jours 20 minutes], mais de le faire. Just do it !

Carnet du positif :

Il s'agit d'un répertoire sur lequel vous noterez, par ordre alphabétique, vos petits et grands succès, vos petites et grandes joies. La méthode ? Pour chaque lettre, pensez à des mots-clés qui évoquent des moments forts et positifs. [...] Décrivez le souvenir avec précision - l'environnement, les gens -, et détaillez également vos sensations physiques et émotionnelles. [En MBCT on parle plus volontiers du "carnet du bonheur".]

Catalogue interne d'images positives :

Il va de pair avec l'appareil photo imaginaire ! Vous constituez un album photo mentalisé de moments agréables, paisibles, à convoquer régulièrement pour retrouver ces "bonnes vibes". Tout cela contribue à renforcer un mental fort et une vision du monde positive.

Changement de dialogue intérieur :

Pour y parvenir, une technique qui a fait ses preuves : répétez chaque matin devant le miroir des affirmations positives sur vous-même. Même si vous n'y croyez pas encore tout à fait, votre cerveau, lui, les entend et les enregistre ! [C'est le principe de la cohérence cardiaque, un leurre pour le cerveau...] Vous y gagnerez en bien-être, et restaurerez une image valorisée de vous-même. 

Code rouge :

Il s'agit d'un petit signe dont vous pourrez convenir avec votre conjoint(e) (ou avec un enfant) pour le (la) prévenir qu'il y a danger de dispute. C'est une sorte de warning, comme en voiture. Le geste agit comme une lumière qui clignote et met l'autre en garde. La montée en cascade de l'agressivité pourra ainsi être évitée.

Couper les élastiques (du passé) :

Les "élastiques" du passé sont des événements qui vous ont affecté(e) et dont vous n'avez pas conscience qu'ils influent sur votre présent. Certaines circonstances de votre vie d'aujourd'hui réactivent ces blessures et libèrent malgré vous une charge émotionnelle disproportionnée par rapport à l'événement déclencheur. Pour vivre mieux le quotidien, il convient d'identifier ces "élastiques" et de les "couper", en en prenant conscience tout d'abord, puis en entreprenant certaines actions, par exemple en travaillant sur des colères refoulées d'autrefois, ou bien des deuils inachevés (libérer la parole et les ressentis soit par l'écriture, soit auprès d'un thérapeute).

Créativité amoureuse :

Osez la créativité ! Faites des brainstorming amoureux : notez toutes vos idées en suivant la règle CQFD. C barré : pas de censure ni de critique ; Q pour quantité : émettez un maximum d'idées ; F pour bienvenue au farfelu : notez même les idées les plus folles et improbables ! D pour démultiplication : une idée vous fait penser à une autre idée, cela s'appelle rebondir ! [...]

Décoller ses timbres :

Vous "décollerez vos timbres" en osant dire ce que vous avez sur le coeur, en exprimant vos contrariétés au fur et à mesure qu'il y a gêne, conflit - latent ou non. Vous éviterez ainsi l'effet cocotte-minute et l'explosion [ou même l'implosion, qui se manifeste en général par des somatisations...].

Empathie mouillée :

Vous pratiquez "l'empathie mouillée" lorsque vous prenez à votre charge les problèmes de l'autre, que vous absorbez ses émotions négatives. C'est ainsi que vous finissez par aller mal, vous aussi [Vous méritez d'être autre chose qu'une éponge... Je parle pour moi, là, aussi...].

Empathie sèche :

Vous pratiquez "l'empathie sèche" lorsque vous adoptez une attitude d'écoute distancée, écoute qui vous permet d'entendre et de compatir avec les problèmes de votre entourage, sans vous laisser contaminer par les humeurs néfastes. C'est un bouclier de protection très utile pour ne pas vous laisser aspirer [et devenir une éponge...].

Faire "comme si" :

La technique mentale du "faire comme si" consiste à agir comme si la situation qui vous embarasse ou la chose que vous avez à faire et pour laquelle vous renâclez un peu était la situation ou l'activité la plus passionnante du monde. Vivez-la à 400% ; ne vivotez pas, n'attendez pas en ruminant qu'un changement providentiel tombe du ciel.

Faire le chat :

Vous "ferez le chat" en vous accordant un petit moment rien qu'à vous, un petit moment paisible et calme, bien ancré dans l'instant présent, où vous pourrez vous étirer, bâiller, laisser vos idées flotter comme une méditation soft. Faire le chat, c'est tout simplement se contenter "d'être", sans céder à la pression du "faire"...

Faire une F.E.T.E. :

Plutôt que d'utiliser "la mitraillette à reproches", parlez posément de votre ressenti, en cas de situation tendue ou blessante, formulez une demande claire à votre interlocuteur. Pour cela, rappelez les F/Faits qui vous ont contrarié(e). Puis exprimez votre E/Emotion, ce que vous avez ressenti. Proposez ensuite un T/Terrain d'E/Entente, c'est-à-dire une suggestion d'amélioration, une solution gagnant-gagnant pour les deux parties. 

Instants de gratitude :

Chaque jour, ayez en tête un remerciement pour tout ce que votre journée vous a apporté de positif, du plus insignifiant au plus grand bonheur (du bienfait d'une tasse de café au réveil, à l'incommensurable joie d'un accomplissement personnel) [ou faites une liste des activités nourrissantes pour vous, comme on dit en MBCT !]. 

Liste de vos expériences positives et Liste de vos qualités :

Etablissez la liste des événements passés les plus marquants pour vous en termes de réussite [ou une mini-frise chronologique des 20 événements positifs de votre vie passée] et celle de vos qualités et savoir-faire [Demandez à vos proches ! Que les qualités hein, pas les défauts...]. Cela vous permettra de vous focaliser sur les points positifs de votre vie ou de votre personne, et de regagner ainsi du terrain sur le plan de l'estime de soi.  

Méthode SMART :

Cette méthode vous aidera à définir les objectifs que vous souhaitez atteindre et à obtenir les meilleures chances de les atteindre. Il vous faut vous assurer que votre objectif est

S/Spécifique (clairement cerné et adapté),

M/Mesurable (un indicateur de succès doit pouvoir établir qu'il est atteint),

A/Atteignable (défini de manière à pouvoir être réalisé, découpé en une série d'objectifs accessibles ; il ne doit pas être "l'inaccessible étoile"),

R/Réaliste (pour maintenir une motivation forte, votre objectif doit être cohérent par rapport à votre profil et vos compétences) et

T/Temporellement défini (vous vous êtes fixé une date butoir).

Mission "Grand Blanc" :

C'est le grand ménage in et out [ou le rangement dedans/dehors].

Le ménage in ou ménage intérieur : vous allez identifier tout ce qui vous paraît toxique, néfaste, sclérosant dans votre relation aux autres, votre organisation, votre environnement. [...] Vous pouvez établir une liste de "Je ne veux plus..."

Le ménage out ou ménage extérieur : vous allez vous concentrer sur votre cadre de vie pour l'améliorer de toutes les façons possibles, en vous débarrassant des objets inutiles ou abîmés, en faisant du tri, du rangement, en rafraîchissant la décoration... [Ma mission préférée, surtout en vacances.]

Mitraillette à reproches :

C'est "l'arme" dont nous usons, lorsque nous faisons commencer nos phrases par le "tu" du reproche [...]. A proscrire absolument pour éviter de mettre le pied dans l'engrenage de l'agressivité. Mieux vaut apprendre à formuler ses ressentis en utilisant "je".

Nourrir ses rats :

Vous "nourrissez vos rats" si vous encouragez la partie de vous-même qui aime bien se faire plaindre et jouer les Caliméro. Ce qui est souhaitable, donc, c'est d'arrêter de les nourrir, ces rats, et d'essayer de comprendre en quoi ce mauvais rôle nourrit certaines de vos peurs ou de vos blessures secrètes. Vous deviendrez moins atteignable, parce que plus sûr(e) de vous.

Pensée et attitude positives :

Vos paroles ont une vibration [Que votre parole soit impeccable, 1er accord toltèque]. Votre attitude physique aussi [Faites toujours de votre mieux, 4ème accord toltèque]. Les deux influencent votre mental et, par extension, votre réalité [ou effet boomerang]. Voilà pourquoi il est bon d'adopter une pensée et une attitude positives. Se tenir droit plutôt que voûté, sourire versus faire la tête, voir le positif en toute chose plutôt que se plaindre et se décourager... Entraînez-vous à la formulation positive : employez dans vos phrases la tournure positive plutôt que négative, la forme active plutôt que passive [...].

Power songs :

Composez-vous une play list de musiques qui vous donneront des ailes dans le dos.

Respiration profonde :

Deux à trois fois par jour, prenez le temps de faire quelques respirations profondes. Asseyez-vous tranquillement, relâchez bien toutes les tensions dans votre corps, desserez les mâchoires en entrouvrant légèrement la bouche. Inspirez jusqu'à quatre, bloquez deux, expirez quatre, bloquez deux. Progressivement, vous améliorerez vos capacités respiratoires et passerez à des rythmes inspiration-apnée/expiration-apnée tels que 8-4/8, 12-6/12, 16-8/16 [Personnellement, je préfère la cohérence cardiaque - vous pouvez télécharger l'application gratuite Respirelax sur votre smartphone, et je suis très sceptique quant à cette histoire d'apnée...].

A savoir : la qualité de votre expiration est primordiale, car mieux ["mieux" est un jugement de valeur, je préfère dire "plus longuement"] vous expirez, mieux vous remplissez ensuite vos poumons d'air neuf ! Or, cet apport en oxygène va ressourcer tout votre corps, sans parler de votre cerveau... Chérissez ce souffle vital et imaginez qu'il procède comme un massage intérieur.

Rumignotte :

C'est votre cagnotte anti-rumination ! Pour créer votre rumignotte, recyclez un bocal ou une bonbonnière. L'idée : chaque fois que vous vous surprenez à ruminer une pensée négative ou stérile, glissez un euro dans la rumignotte. Une pratique ouverte à toute la famille ! [Pour l'instant j'en suis au stade de prendre conscience de mes ruminations et je me dis "Tiens je rumine !"...]

Sourire intérieur :

Les maîtres taoïstes enseignaient l'art du sourire intérieur - ou l'art de retrouver la sérénité intérieure -, garant de santé, de bonheur et de longévité. C'est un état de bien-être et de calme qui s'obtient par des exercices réguliers de relaxation, de respiration profonde [Je dirais plutôt de méditation de pleine conscience]. Le sourire intérieur, c'est aussi la capacité à développer acceptation, bienveillance, générosité, amour pour soi et pour autrui. Etre habité par cet état d'esprit est ce qui apporte la fameuse "paix intérieure".

Théorie des petits pas :

Cette théorie nous dit qu'il est sage d'envisager le changement comme une succession de petites étapes, de petites transformations, plutôt que comme une montagne immense à franchir d'un coup. Il apparaît ainsi moins effrayant et son résultat n'en sera que mieux atteint !

Triangle dramatique :

Le triangle dramatique est un principe qui décrit les trois rôles symboliques que nous pouvons occuper tour à tour, plus ou moins consciemment, dans le scénario d'une relation négative : celui de la victime, du persécuteur ou du sauveur. Dans un tel schéma, il ne peut y avoir d'issue favorable, à moins de sortir du jeu.

IMG_0423

Affiché dans le restaurant "La Table" à Créon (33)

Je rappelle que ce "petit vade-mecum de routinologie" est extrait des dernières page du roman de Raphaëlle Giordano Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une paru aux éditions Eyrolles en 2015. Vous trouverez maintes infos sur www.raphaellegiordano.com. 

Tout ceci s'apparente certes à du coaching et semble en apparence très loin de l'art-thérapie. En revanche, tout ceci s'avère très proche de ce que j'ai pu saisir de la thérapie cognitive basée sur la pleine conscience (ou programme MBCT) : penser positif, écrire des listes, tenir un carnet du bonheur, respirer, méditer, sourire, se servir de ses cinq sens,... En tout bien tout honneur, tout ce qui a attrait à la saveur existentielle ou plus simplement dit à la qualité de vie (même en fin de), ou encore à la psychologie positive. Donc tout ceci a un lien direct avec les valeurs de l'art-thérapie, à mon humble avis ! En ce sens,

l'atelier "Pleine conscience & arts multiples" reprendra le samedi 17 septembre salle Edouard Richard à Floirac ;

le premier atelier "Pleine conscience & mouvement dansé" aura lieu le samedi 24 septembre à La Source à Bordeaux.

D'ici là, faites de votre mieux pour réaliser les exercices proposés (Vous pouvez tout à fait également finir/continuer/commencer votre "boîte à bien-être" !) et je vous souhaite un bel été !

Artistiquement vôtre, 

 

IMG_4726

 Nouvel Outil de Résilience par l'Art

 

08 juillet 2016

MBCT

... ou Mindfulness Based Cognitiv Therapy ou encore Thérapie Cognitive basée sur la Pleine Conscience

images

Du 10 mai au 5 juillet, j'ai participé au programme MBCT animé par le Dr Annie N'Guyen-Lan, psychiatre et psychothérapeute. La thérapie cognitive basée sur la pleine conscience est une approche de groupe développée par Zindel Segal, John Teasdale et Mark Williams, au départ, destinée à prévenir les rechutes dépressives chez les patients ayant présenté au moins deux épisodes dépressifs et actuellement en rémission. Le programme MBCT (sur huit semaines) intègre la psychothérapie, la pleine conscience et une pratique douce d'étirements issus du Hatha yoga.

slide_13

Cette nouvelle approche thérapeutique a été développée pour soulager la souffrance humaine, spécialement la souffrance émotionnelle qui afflige les personnes atteintes de dépression. Les implications de cette méthode vont au-delà de la dépression et offrent des ouvertures qui peuvent s'avérer utiles dans toute une série de troubles affectifs.

De nombreuses études ont pu mettre en évidence que lorsque des patients s'entrainent à la pleine conscience, on assiste à une diminution des symptômes, quelle que soit leur pathologie : stress, dépression, hypertension artérielle, dermatoses,... Des recherches récentes montrent une efficacité dans l'immunité, dans la prévention du vieillissement cérébral.

Contrairement à un vieux dogme des neurosciences, celui d'un cerveau immuable, dont les neurones commenceraient à s'éteindre inexorablement dès la puberté, la preuve a été apportée que le cerveau humain a la capaité de produire des cellules souches neuronales, c'est-à-dire de nouveaux neurones. De récentes études réalisées par résonances magnétiques (IRM) ont mis en évidence des changements physiques apparents dans certaines régions du cerveau après seulement huit semaines d'entrainement à la pleine conscience avec une densité accrue de matière grise.

5122LXyCXpL

Le programme MBCT s'adresse à chacun de nous dans la mesure où :

- il permet la prise de conscience de notre mode de fonctionnement mental qui a tendance sans cesse à nous éloigner du présent ;

- il favorise la construction d'une double attitude à l'égard de nos pensées, de nos émotions et de nos sensations corporelles. Les pensées sont vues comme des événements mentaux, indépendamment de leur contenu et de leur charge émotionnelle. C'est une méthode pour se libérer des ruminations négatives, basée sur la centration de l'attention sur le moment présent et la conscience corporelle.

Pour vous donner une idée des thèmes abordés lors de ces huit séances, en voici les intitulés :

séance 1 : Présence et pilote automatique

séance 2 : Vivre dans sa tête

séance 3 : Rassembler l'esprit qui se promène

séance 4 : Reconnaître l'aversion

séance 5 : Permettre / Lâcher-prise

séance 6 : Les pensées ne sont pas des faits

séance 7 : Comment prendre soin de soi

séance 8 : Maintenir et élargir les nouveaux acquis

41MEJWCSySL

Des séances mensuelles de consolidation sont proposées par la suite, et le Dr N'Guyen ouvrira un nouveau programme MBCT en octobre à Bordeaux. D'ici là il faut méditer, méditer et encore méditer (avec notamment comme support les méditations de Jon Kabat Zinn issues du programme MBSR)... et pratiquer "les 3 espaces de respiration" au quotidien, ainsi qu'"en situation de faire face". Et puis si vous avez l'oeil, vous avez noté "MBCT" et "MBSR" : si la pleine conscience est au coeur des deux programmes, leur mode de fonctionnement diverge un peu et ils ne s'adressent pas tout à fait aux mêmes personnes. Pour davantage d'informations, ce document : Approche_therapeutique_C extrait du site http://www.meditation-mbsr.fr/lfaq/quelles-differences-entre-mbsr-et-mbct/ et enfin 3 méditations offertes par la maison !

03 Méditation assise 20mn

07 Méditation de la montagne 20mn

08 Méditation du Lac 20mn

Demain matin, de 10h15 à 11h45, se tiendra le dernier atelier "Pleine conscience & arts multiples" de la saison 2015-2016, salle Edouard Richard, square Monrepos à Floirac. Dans un prochain billet, je vous ferai part des dates des ateliers de la saison prochaine, dans la salle Monrepos le samedi matin d'une part, à La Source, 39 rue Pelleport à Bordeaux un samedi après-midi par mois d'autre part.

Artistiquement vôtre,

01 juillet 2016

Nous sommes le peuple

C'est aujourd'hui et demain que se tient "nous sommes le peuple" à Lormont, au Bois fleuri, salle Léo Lagrange. Une belle initiative, un beau projet artistique participatif pour les 150 ans de la Ligue de l'enseignement, autrement dénommés "14èmes escales de l'éducation". En ce moment-même a lieu une intervention du vice-président de "La Ligue", tandis que demain auront lieu des ateliers tous publics de 14h à 18h. Et donc samedi 2 juillet, à 18h, aura lieu le "spectacle final" intitulé Nous sommes le peuple, sous la direction artistique de la chorégraphe Isabelle Lasserre, avec la complicité du metteur en scène Michel Allemandou ainsi que la contribution dynamique de nombreuses associations culturelles du réseau : des oeuvres plastiques, des vidéos, des radios, des lectures théâtralisées, de la danse, du théâtre, du slam...

IMGP6913

Ce projet artistique participatif est issu du texte fort  "Nous sommes le peuple" dont voici un court extrait :

"[...] Nous ne sommes pas que des citoyens, pas que des habitants, pas que des enfants, des jeunes, des adultes ou des vieux, pas que des hommes ou des femmes, pas que des français ou des étrangers, pas que des travailleurs, des chômeurs, des étudiants ou des retraités, pas que des religieux ou des laïques, pas que des riches ou des pauvres, pas que des consommateurs ou des producteurs, [...], pas que des bourreaux et des victimes, pas que des anonymes ou des connus, pas que des courageux ou des pleutres, pas que des extravertis ou des inhibés, pas que des idiots ou des intelligents, pas que des ou des, encore moins des !!! Nous ne sommes pas des. Nous sommes le peuple ! [...]"

IMG_3705

Je vous laisse avec les beaux mots d'Isabelle Lasserre issus de sa note d'intention :

"[...] Aujourd'hui un mouvement de convergence habite le peuple et nous le déployons ! Je me réjouis de contribuer ainsi à l'extension du domaine des possibles dans le champ de l'art, tisser ensemble comme une toile de résonance pour faire entendre la pluralité de nos voix, la diversité de nos gestes, l'authenticité de nos coeurs ! 

Une danse universelle pleine d'espoir et de rêve se dessine sur quelques pas engagés ensemble, main dans la main, tout simplement, au-delà des frontières ou des barrières de toute sorte, la manifestation du geste réinvente le sourire d'un visage... Allégresse !"

Nous sommes le peuple.

IMG_2553

Artistiquement vôtre,

29 juin 2016

Mots & images comme outil thérapeutique

Vendredi 24 juin, j'ai pu assister à une journée de formation et d'échanges au Rocher de Palmer, organisée par l'hôpital de Cadillac, et en particulier par le Pôle de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent. Cette journée, accordée (avec traitement ?) par mon Inspectrice de l'Education Nationale, était intitulée "Lectures : mots & images comme outil thérapeutique - au travers de l'oeuvre d'Elzbieta".

IMG_0077

J'ai donc découvert cette  plasticienne polonaise née en 1936, illustratrice et auteure d'albums, principalement publiés aux éditions Pastel / L'école des loisirs mais aussi aux éditions du Rouergue. J'ai acheté 4 petits livres d'Elzbieta et j'ai été frappée après-coup par la connivence entre les titres choisis "au hasard" :

1) Petit-Gris (1995, lutin poche de l'école des loisirs) : "Quand il était petit, Petit-Gris attrapa la pauvreté. Toute la famille l'eut en même temps. Il n'y avait plus rien d'utile dans la maison. Ils auraient voulu que cela ne se voie pas, mais c'était impossible." [1ères lignes]

2) Petit lapin Hoplà (2001, Pastel de l'école des loisirs - exposition de planches originales au Rocher ce jour) : "Qui a fauché Petit lapin Hoplà ? Qui a conduit à l'hôpital Petit lapin Hoplà ? Qui a vu mourir Petit lapin Hoplà ? Qui pleurera Petit lapin Hoplà ?" [4ème de couverture]

3) Petit Mops (2009, éditions du Rouergue) : "Il suffit de suivre la ligne d'horizon pour découvrir les premiers pas de Petit Mops dans la vie. Il expérimente, il bute, il se trompe...mais le monde lui offre toujours, en réponse, de vrais moments de poésie. Ce livre, sans paroles ni couleurs, réunit les premières histoires pour enfants qu'Elzbieta publia en 1972 dans de nombreux pays, et qui n'ont jamais été éditées en France à ce jour." [4ème de couverture]

4) Petite lune (2013, Actes Sud collection encore une fois...) : "Tous les jours, longtemps longtemps après le matin, vient le soir. Alors, Nours appelle son Boubou. "Boubou, viens vite ! C'est l'heure de rentrer à la maison.""[1ères lignes]

IMG_0080

 Durant cette journée, il a été question, en puisant dans l'oeuvre d'Elzbieta et en prenant appui sur l'expérience clinique de soignants et de professionnels du soin et de l'enfance, de tenter de répondre aux questions suivantes :

Sachant que :

- "Au sein des établissements sanitaires, sociaux (crèches, MDSI,...) et médico-sociaux (IME, ITEP,...), les livres et la lecture sont reconnus pour éveiller et soutenir l'activité de symbolisation ;

- De manière universelle, les albums de littérature illustrée offrent un outil et un cadre propices à l'exploration du monde imaginaire et à la création, aussi bien chez l'enfant que chez l'adulte ;

* Comment la médiation que proposent ces oeuvres contribue-t-elle à la mise en mouvement de la construction narrative propre à l'individu ?

* Pourquoi dans le contexte actuel du tout-multimédia la valeur structurante de la parole n'occupe-t-elle pas systématiquement l'espace qu'elle devrait ?"

IMG_0076

 Les exposés, les échanges, les tables rondes ont été fort intéressants, de par la qualité des interventions. J'ai beaucoup apprécié l'approche de Raphaël Bouchard, directeur du Centre Hospitalier de Cadillac, et du Dr Caid, chef du pôle de pédopsychiatrie au Centre Hospitalier de Cadillac ; et surtout, j'ai adoré la complicité intellectuelle entre Jean-Marie Vigneaux, pédopsychiatre, et Dominique Rateau, orthophoniste de formation et présidente de l'Agence "Quand les livres relient". Tout ceci m'a nourri et m'a confortée dans mon idée que l'enfant et l'art ont quelque chose à voir... D'où peut-être cette double casquette qui me caractérise depuis quelques temps, et me pèse, me déchire un peu parfois... L'enfance de l'art, d'Elzbieta, n'est plus disponible, dommage...

IMG_0078

 Artistiquement vôtre,

 

10 juin 2016

Pleine conscience & art-thérapie

Je commence à voir quelques articles/études qui associent ces deux techniques visant le mieux-être que sont la méditation de pleine conscience (ou méditation laïque) et l'art-thérapie (discipline paramédicale et outil de développement personnel). J'en suis très heureuse, parce que j'ai eu cette intuition en 2012-2013, lors de la rédaction de mon mémoire, et que j'ai mis tout ça en application l'année passée, avec un adolescent, et cette année, avec trois femmes de plus de 50 ans. Et bien entendu je m'inclus aussi, moi, en tant que personne, en tant qu'être humain avec ses failles et ses faiblesses, dans cette recherche !

d9cb5d1c191f2985f9664157ff5f124f

Je participe d'ailleurs, en tant qu'individu (femme, active, mère, épouse, fille, amie, collègue, ...), à un programme de thérapie cognitive basée sur la pleine conscience (MBCT), animé par le Dr Annie N'Guyen Lan, psychiatre. Lors de la dernière séance, elle nous a transmis cet étonnant poème de Rumi qui date du XIIIème siècle [...!...] :

La maison d'hôte

Cet être humain est une maison d'hôte.

Chaque matin une nouvelle arrivée.

Une joie, une dépression, une mesquinerie.

Un moment de pleine conscience qui arrive

Comme un visiteur inattendu.

Accueillez-les tous !

Même s'ils sont une foule de douleurs,

Qui balayent violemment votre maison,

La vident de ses meubles,

Quoi qu'il en soit, traitez toujours chaque invité honorablement.

Il pourrait vous débarrasser et vous épurer

Pour de nouvelles joies.

Les pensées sombres, la honte, la méchanceté,

Allez à leur rencontre, sur le pas de porte, en riant,

Et invitez-les à entrer.

Soyez reconnaissant de celui qui vient,

Parce que chacun a été envoyé

Comme un guide venu d'ailleurs.

 d7f63623b62cace9e79c05b8237c36c0

Et puis voici un court extrait du "recueil de paraboles inspirées à [Paulo Coelho] par les sources et les folklores les plus divers" intitulé Maktub (2013), que j'affectionne particulièrement : 

Un jour, on demanda au sculpteur Michel-Ange comment il faisait pour créer des oeuvres aussi magnifiques. 

"C'est très simple, répondit-il. Quand je regarde un bloc de marbre, le vois la sculpture qui est à l'intérieur. Il ne me reste qu'à retirer ce qui est en trop."

Le maître dit :

"Chacun de nous est destiné à créer une oeuvre d'art. Elle est le centre de notre vie et, malgré toutes nos tentatives pour nous le cacher, nous savons à quel point elle conditionne notre bonheur. En général, cette oeuvre d'art est enfouie sous des années de crainte, de culpabilité et d'indécision. Mais si nous décidons de retirer cette gangue, si nous ne doutons pas de nos capacités, nous pouvons mener à bien la mission qui nous a été assignée. C'est la seule manière de vivre honorablement."

d49fc6b6ae3302bf25c8789b1a62e6fd

Et puis pour finir, je vous annonce que j'ai à nouveau eu un prix - ça faisait longtemps ! - au concours d'écriture L'encre des coteaux organisé par le magazine L'écho des collines : ce n'est que le 3ème prix ex-aequo adulte, mais c'est bon pour l'ego ! Dans un prochain billet je vous livre le texte primé intitulé "La mer en boîte"...

f2b15d670b7a457a1d3aeaf0e67affaa

Artistiquement vôtre,

lp