Lorsqu'en 2006 je tapais mes deux mots préférés ("danse" et "psychologie") sur un moteur de recherche bien connu de tous - mais encore mal connu de moi à l'époque, je trouvais rapidement "danse-thérapie" puis "art-thérapie" puis "formation en art-thérapie".

Désireuse de m'ouvrir une porte de sortie de l'E.N. (j'y suis toujours, mais la porte est ouverte, du moins entr'ouverte), je commençais à réfléchir...et demandais, pendant 3 ans, un Congé de Formation Professionnelle

IMG_1450

Admise en D.U. d'art-thérapie / spécialisation danse-thérapie à l'université de Paris 5 et ayant enfin obtenu mon CFP pour l'année scolaire 2010-2011, je partis en voyage au bout du monde sereine et déterminée.

IMGP3539Au retour de ce long et beau petit tour du monde en famille, je pris connaissance d'un courrier de la faculté de médecine m'annonçant "la suspension de l'offre de formation jusqu'à une durée indéterminée". Après un temps de sidération intersidérale - j'étais déjà très à l'Ouest en rentrant de Fiji, je décidais de postuler à l'école d'art-thérapie de Tours (A.F.R.A.T.A.P.E.M.), site de Lyon. Et de m'inscrire en parallèle au D.U. de Psychologie interculturelle de Bordeaux 2. Depuis l'université de Paris 5 propose un Master d'art-thérapie (le seul en France) reconnu au niveau européen. Un jour peut-être ?!

 

LarenverseàSoulacmai2009 014

 

Je passais une année mouvementée et passionnante, avec 4 stages d'observation (CLIN de l'école du Vieux Bordeaux, Association MANA à Saint-André CHU de Bordeaux, Institut Bergonié à Bordeaux, Centre Minkowska à Paris), 4 rapports de stage et un mémoire intitulé "La danse, un objet interculturel et thérapeutique" dirigé par Aminata Diop-Ben Geloune, AMI Bordeaux. Des rencontres, des échanges, de l'ouverture d'esprit en permanence. Et de la théorie à gogo - j'aime.

IMG_2099

Je repris du collier en ITEP en novembre 2011. Et décidais de m'inscrire au D.U. d'art-thérapie de la faculté de médecine et de pharmacie de Poitiers. J'ai donc effectué deux ans de temps partiel annualisé en tant qu'instit remplaçante pour ce faire. Après un stage pratique de plus de 100 heures à La Maison de Nolan et des Familles à Bordeaux Belcier où j'animais "des ateliers d'art-thérapie par le mouvement dansé auprès de mères et de leurs jeunes enfants" et la rédaction d'un mémoire de près de 100 pages, j'obtins mon diplôme d'université, avec la mention Très Bien.

IMG_1581

En septembre 2013 je fondais l'association Loi 1901 "Atelier N.O.R.A. Art-thérapie interculturelle et intergénérationnelle", N.O.R.A. comme Nouvel Outil de Résilience par l'Art (et la pleine conscience). Et puis aussi comme Nathalie Oscar Richard Adèle. Et étymologiquement comme "apaisement", "compassion" ou "lumière spirituelle".

 

IMG_7119

 

Depuis avril 2014, j'ai pris en soin un adolescent (diverses pathologies et anxiété), trois femmes de plus de 50 ans (stress, anxiété, deuil), une famille de 5 personnes (relation intra-familiale et troubles du comportement des enfants). J'anime aussi des ateliers de Présence active (pleine conscience et mouvement dansé) ou Danse en conscience, intitulés "L'instant danse", ouverts à tous. J'ai également co-animé, avec une psychologue, des ateliers de danse-thérapie dans deux écoles de Lormont, pour des enfants souffrant de troubles psychiques.

thumbnail_IMG_1301

J'ai éprouvé la nécessité de rappeler mon parcours, à la demande de certaines personnes curieuses d'en savoir davantage. J'espère avoir répondu à vos attentes.

Artistiquement vôtre,

IMG_1036