...ou comment être très down/bas après un accouchement, et quelquefois, bien après un accouchement ...

Post partum - Delphine Noëls

 

Post-Partum est le premier long-métrage de Delphine Noëls, née en 1973 à Liège. "Ce qui intéresse [l'auteur] c'est le langage sous ses diverses formes : son côté sensé et insensé, ses limites et son au-delà". Elle a étudié la philologie orientale, les beaux-arts, la psychanalyse, la philosophie...

"L'idée du film a germé avec la rencontre d'une femme à la maternité puis d'autres dans le cadre de stages au centre hospitalier Saint Anne à Paris : [Delphine Noëls] voulait rencontrer ces femmes pour qui la maternité n'a pas été de l'ordre de l'évidence. Qui sont-elles? Que s'est-il passé pour elles? Que se passe-t-il dans l'esprit d'une mère quand elle ne ressent pas d'amour pour son bébé? Certaines d'entre elles en arrivent à poser des actes qui nous semblent impensables et inhumains. Sommes-nous en droit de les juger?".

Ce film avec Mélanie Doutey, Jalil Lespert et Françoise Fabian entre autres, qui sera donné vendredi 6 mars à 20h30 au cinéma indépendant L'Utopia à Bordeaux - une projection unique suivie d'un débat -, j'ai très envie de le voir. C'est un sujet qui m'intéresse et me touche.

Extrait de mon mémoire (1ère partie)  de D.U. d'Art-thérapie :

Les troubles psychiques du post-partum, qualifiés vulgairement de "dépression du post-partum", peuvent apparaître chez une femme qui vient d'accoucher. Ils surviennent précocement, mais ont des significations différentes selon qu'il s'agit du syndrome du 3ème jour (post-partum blues dit baby-blues), d'une dépression mineure ou d'une psychose.

Un art-thérapeute peut prendre en charge / prendre en soin une femme très jeune ou ayant dépassé la trentaine qui souffre d'une dépression mineure du post-partum (pas du baby-blues qui se résout de lui-même dans les trois jours suivant l'accouchement) ou d'une dépression majeure de type psychose qui nécessite l'hospitalisation.

Personnellement, j'ai dû souffrir du post-partum, mais personne n'a jamais rien diagnostiqué de tel... Dès la naissance de mon fils (l'aîné, bientôt 16 ans), après une césarienne non anticipée, j'ai beaucoup pleuré... J'étais heureuse d'avoir cet enfant tant désiré, mais dépassée par les événements. Tout me semblait être une montagne à gravir, la moindre quotidienneté. Et puis, il n'y en avait que pour le bébé, et pour son père, et pour le bébé-qui-ressemble-à-son-père. Déjà qu'on me l'avait arraché du ventre - j'ai eu cette sensation pendant plus d'un an -, que la cicatrice a exigé des soins à domicile tous les jours pendant un mois, que bébé ne dormait pas beaucoup (voire pas du tout) la journée, que je l'allaitais - j'adorais ça mais ça me fatigait et j'avais des crevasses - et que bébé pleurait tous les soirs entre 17h et 22h... Bref, il y avait déjà un fort terrain dépressif dans mes gênes, ça n'a rien arrangé.

Pourtant j'étais en psycho(somato)thérapie, je pratiquais le yoga (mais mal), je faisais de la relaxation (mais pas assez)... Dommage, à l'époque, les cahiers de coloriages anti-stress n'existaient pas ! Sinon j'en aurais rempli des tonnes ! Je mettais certes quelques mandalas en couleurs, ce qui me faisait du bien, mais je ne me libérais pas, je m'appliquais, je voulais terminer, j'exigeais de ne pas dépasser...et j'allais vite.

Les choses se sont ensuite plus ou moins tassées - mon fils est tout de même un anxieux qui a peu confiance en lui ; d'autres blessures de vie sont venues se greffer là-dessus [...] ; en 2008 ça a explosé ou plutôt implosé en Episode Dépressif Majeur, avec arrêt de travail de 7 semaines (avant les deux mois de vacances scolaires), traitement chimique à base d'antidépresseurs et d'anxiolytiques. Puis l'art-thérapie est arrivée dans ma vie ; je dis toujours que "la danse m'a guérie et aguerrie" ; la peinture m'a aidée, la musique aussi, beaucoup, l'écriture également ; récemment les cahiers de coloriages sont apparus, à mon grand bonheur ; je pratique régulièrement la cohérence cardiaque [cf.  site Avène - application "Respirelax"] et toutes formes de méditation de pleine conscience.

Artistiquement vôtre,

Zatelier130613

Atelier La Renverse, juin 2013