IMGP6804

Si j'ai choisi l'école d'art-thérapie de Tours - le site de Lyon -, c'est pour une question de calendrier... En effet, alors que j'avais obtenu mon congé de formation professionnelle après 3 ans de refus de la part de l'Inspection Académique, le DU d'Art-thérapie de ParisV a été "suspendu de l'offre de formation" pour une durée indéterminée. Revenant d'un séjour de six semaines au bout du monde [cf. mon blog de voyage album photos Australasie 1, 2, 3 & 4], je fus d'abord sidérée pendant un long mois puis me mis à rechercher activement une autre formation (sérieuse et universitaire) en art-thérapie, sur un an. Je me retrouvais donc à Lyon, et obtins en juillet 2011 le certificat théorique ISA délivré par l'A.F.R.A.T.A.P.E.M., certificat dorénavant reconnu par l'Etat.

Or il a fallu reprendre le travail, tout en continuant à me dire que l'art-thérapie serait une seconde carrière, mais qu'il fallait aller au bout, c'est-à-dire obtenir un Diplôme d'Université, délivré par une faculté de médecine. Essentiellement pour des raisons de proximité géographique - mais pas que...-, je me suis inscrite en 2012-2013 en DU d'Art-thérapie à Poitiers [cf le site de l'art-thérapie à Poitiers] dont le responsable pédagogique est Jean-Jacques Giraud, peintre et musicien, qui transmet un cours très complet sur l'art et la médecine, "le seul en France à le faire".

Le 14 janvier 2014, j'ai soutenu mon mémoire de fin d'études (habilement dirigé par Catherine Mirande, art-thérapeute) intitulé "Des ateliers d'art-thérapie par le mouvement dansé auprès de mères et de leurs jeunes enfants & un essai d'auto-art-thérapie (techniques mixtes)". J'ai obtenu une mention Très Bien, dont je ne suis pas peu fière !

Vous trouverez ci-dessous en fichiers pdf la page de garde de mon mémoire, le glossaire, la bibliographie et le résumé bilingue qui apparait en 4ème de couverture.

page2garde_citation    glossaire    bibliom_moire     r_sum_      

Bonne lecture !

IMGP6819